Créer votre SEEDBOX avec Rtorrent / Rutorrent sur votre machine Ubuntu

de | 26 avril 2020

Didacticiel pour créer facilement une « SeedBox » avec interface graphique accessible de n’importe quel navigateur sur votre machine Ubuntu .

– Prérequis

– Installation de Rtorrent

  • Ouvrir un « terminal » ou un « tunnel ssh« 
  • Installer « rtorrent » « sudo apt-get install rtorrent« 

  • Télécharger « rutorrent » « wget https://bitsparadise.info/download/rutorrent.zip« 

  • Décompresser l’archive dans « /var/www/html/ » « sudo unzip rutorrent.zip -d /var/www/html« 

  • Installation du module Apache « scgi » « sudo apt-get install libapache2-mod-scgi« 

  • Création d’un fichier de configuration « .rtorrent.rc » « nano ~/.rtorrent.rc » (~ (altGr+2) raccourci de /home/compte_utilisateur/ )

  • Insérer les lignes suivantes dans le fichier

scgi_port = 127.0.0.1:5000

# Répertoire qui contient les fichiers téléchargés.
directory = /var/www/html/rutorrent/share

# Répertoire où rtorrent stocke l'état de téléchargement des torrents.
session = /var/www/html/rutorrent/session

  • Sauvegarder

  • Se rendre dans le répertoire « rutorrent » « cd /var/www/html/rutorrent« 

  • Créer un répertoire « session » « sudo mkdir session« 

  • Ajouter les droits « 777 » sur les répertoires « share » et « session » « sudo chmod 777 -R share » « sudo chmod 777 -R session« 

  • Modification du fichier de configuration d’Apache « sudo nano /etc/apache2/apache2.conf« 

  • Insérer les lignes suivantes en fin de fichier

# Rutorrent
SCGIMount /RPC2 127.0.0.1:5000

  • Enregistrer
  • Activation du module « scgi » « a2enmod scgi« 

  • Relancer le service Apache  » sudo systemctl restart apache2« 

  • Installation de « Screen » « sudo apt-get install screen« 

  • Modification des droits sur le répertoire « rutorrent » « sudo chmod 777 -R /var/www/html/rutorrent« 

  • Executer le « screen » « screen -dmS rtorrentsrc rtorrent« 

Penser à exécuter le screen « screen -dmS rtorrentsrc rtorrent » après chaque redémarrage de la machine !!! 

– Vérification

  • Ouvrir un navigateur et saisir l’adresse URL « http://ip_de_la_machine/rutorrent« 

  • Installation des programmes manquants « sudo apt-get install ffmpeg mediainfo unrar« 

– Utilisation

  • Affiner la configuration en modifiant le fichier « ~/.rtorrent.rc« 

– Exemple d’un fichier de configuration

scgi_port = 127.0.0.1:5000

# Vitesse de téléchargement max up/down, en KiB. « 0 » équivaut à aucune limite.
download_rate = 0
upload_rate = 10000

# Nombre maximal de téléchargements simultanés
max_downloads_global = 10

# Nombre maximal de peers par torrent
max_peers = 100

# Nombre maximal de peers à upload par torrent
max_uploads = 20

# Répertoire qui contient les fichiers téléchargés.
directory = /media/DDExt/Rutorrent/Share

# Répertoire où rtorrent stocke l’état de téléchargement des torrents.
session = /media/DDExt/Rutorrent/Session

# Ports utilisables par rTorrent. 2x la même valeur = 1 port
port_range = 49999-49999
port_random = no

# Vérification des données à la fin du téléchargement
check_hash = yes

# Activation de DHT pour les torrents sans trackers.
# À désactiver si vous utilisez des trackers privés
dht = auto
dht_port = 6881
peer_exchange = yes

# On préfère les échanges avec chiffrement
encryption = allow_incoming,try_outgoing,enable_retry

# On autorise les trackers UDP
use_udp_trackers = yes

 

FoxBlinder